Julien est né à Bobigny, ou il y passa les 18 premières années de sa vie.

Alors qu’il n’avait encore que sept ans, son père insista pour qu’il se tourne vers une activité d’occupation extra-scolaire. Le choix s’arrêta sur le théâtre. Après un essai au sein du conservatoire de Bobigny, avec Claudie Amand comme professeur, se fut la révélation. Cet art inconnu jusque-là sera dorénavant la ligne directrice de son parcours professionnel. Après sept années passées au sein de ce conservatoire, son père le poussa à découvrir de nouveaux professeurs et de nouvelles méthodes ; c’est ainsi qu’il entra au Cours Simon dans une classe réservée aux lycéens, pendant trois ans. Dans le même temps, il s’essaye pendant un an à des cours professionnels, avec une classe particulière au sein du conservatoire de Bobigny, dirigée par un professeur des cours Florent. S’en suit une professionnalisation aux cours Simon pendant encore quatre années avec tout d’abord Chantal Brière puis Cyril Jarousseau pour le diriger.

Avant même la fin de sa formation, Julien se rend vite compte qu’il ne doit pas attendre que l’on vienne lui proposer du travail mais qu’il devra, du moins dans un premier temps, s’en donner lui-même et apprendre sur le tas. Il en profite donc pour toucher un peu à tout, l’écriture, le cadrage, la réalisation et se servira de tout ça pour faire ses propres courts métrages et sa web série.

Il approfondi son expérience avec des pièces musicales pour enfants, dont « La coccinelle et le jardinier », de et mise en scène par Véronique Dartois à la comédie saint Michel, ainsi qu’avec « Le cadeau de Noel » de Julien Sigalas et mise en scène par Aude Sappey-Marinier, spectacle de Noël en tournée dans toute l’Ile de France.

Il décide de monter sa compagnie « Les pieds dans le plateau » et sa propre pièce. A ce moment, née la comédie « Décibels » qu’il décidera d’écrire avec son ami Hugo Van Hemelryck, rencontré au Cours Simon. Il en devient donc le co-auteur, le co-producteur, l’assistant metteur en scène et l’un des comédiens principaux. Après plusieurs mois de jeu au théâtre Montmartre Galabru, Julien se voit proposer de jouer le rôle de Ménélas dans la pièce « Le gâteau de Troie », de Florian Guérin et mise en scène par Barbara Lambert, ainsi que Maxime dans la pièce « Feydeau se la joue », un montage de différentes pièces de Feydeau, mise en scène par Pierrick Dupy, et tout cela au festival d’Avignon 2016.

Après le succès rencontré à Avignon, il part en tournée avec « Le gâteau de Troie », qu’il reprendra par la suite au festival d’Avignon 2017. Il reviendra avec une seconde pièce à jouer pendant le festival, « Meurtres à Cripple Creek » d’Arnaud Cordier et Rose Denis, mise en scène par Arnaud Cordier et Barbara Lambert, dans le rôle de Billy.

L’année 2017/2018 fut une année théâtralement chargée pour lui. On le retrouvera notamment à Paris pendant plusieurs mois dans sa pièce « Décibels », dans « Le gâteau de Troie », ainsi que dans « Les 7 jours de Simon Labrosse » de Carole Fréchette, mise en scène de Julie Lepy, toutes les trois au théâtre de Ménilmontant.

Il joue actuellement dans « PØLÅR », mise en scène et adaptée par Marc Riso de la bande dessinée d’Henrik Lange au théâtre Montmartre Galabru, du 18 septembre 2018 à fin mai 2019.

Il est sélectionné aussi en tant que doublure dans un spectacle Marvel à Disneyland Paris de février à juin 2019.

Julien privilégie le théâtre mais joue également devant la caméra dans divers formats, comme la suite de spots publicitaires « Arrête-moi si j’me trompe », réalisés par Julien Perissé et Diane Adam ; « Simone », la web série réalisé par Maxime Charden et Laurène Dervieux, pour France télévision ; « Karine », le court métrage de Guillaume Ruiz etc…

Pour parfaire la maitrise de son métier de comédien et s’ouvrir par la même occasion de nouvelles opportunités, il se forme en novembre 2018 au métier de voix-off et de doubleur voix.

En demande de travail et de nouvelles expériences, il écrit actuellement son seul en scène.